23 March, 2018

C’est dans le Métro Parisien en 2014 qu’ARDPG se fait remarquer grâce à ses collages parodiant les panneaux de la RATP. Dès lors le Figaro, le Nouvel Obs, le Parisien et d’autres médias spécialisés relatent ses interventions drôles et décalées qui amusent les usagers. Ses collages s’inscrivent pleinement dans la mouvance de l’Urban Hacking.

Artiste bordelais issu de la scène graffiti des années 90, ARDPG intègrera plus tard à sa démarche artistique une dimension classique acquise de son DEA d’Histoire de l’Art à l’Université Bordeaux.

Sa série Versus, dont il présentera quelques oeuvres dans cette exposition, revisite les scènes de la peinture classique en les confrontant à un élément fort du paysage urbain actuel, le graffiti.

Pour cette exposition et au travers d’une quinzaine d’oeuvres, ARDPG nous propose de questionner le rapport image/mot. Comment s’imbriquent ils, se confrontent-ils, comment leur composition, leur contexte influencent-ils notre interprétation de l’oeuvre ? ​

Ardpg est né en 1980 à Périgueux. Il a obtenu sa Licence Professionnelle de Design (2005) à ’Ecole d’Architecture de Bordeaux et son DEA d’Histoire de l’Art (2006) à l’Université Bordeaux III. Depuis 2013, il enseigne l’histoire de l’art d’abord au sein de l’Ecole Condé Paris XV puis à l’Ecole Supérieur des Métiers de l’Image de Bordeaux.

Il expose ses oeuvres depuis 2003 dans les galeries en France et à l’étranger. Il vit et travaille actuellement à Bordeaux.