IDEOGLYPHES

DU 1ER AU 23 FEVRIER 2019 

MICHEL WINNINGER 

Né en 1960, Michel Winninger est un artiste français originaire de Mulhouse. Après un séjour à laNorwich Art School en Angleterre en 1981, il obtient son Diplôme National d’Expression Plastique (DNSEP) à l’École des Beaux-­‐Arts de Mulhouse en 1982.

Michel WINNINGER exerce depuis de nombreuses années sa profession de graphiste et s’intéresse plus particulièrement à tout ce qui touche à l’Identité Visuelle et plus particulièrement à la création de packagings et de logotypes.

Passionné d’art contemporain et de pétroglyphes, Michel Winninger a, depuis plus de 30 ans et en toute confidentialité, noirci des centaines de carnets de croquis en mode écriture automatique avec des signes imaginaires qu’il appelle des « Idéoglyphes »* ou encore des « udres », mot inventé pour désigner les signes, en recherche d’une écriture « absolue » et universelle qu’il révèle.

Pour cette première exposition personnelle, Michel Winninger présente ses compositions « d’Idéoglyphes » qui s’incarnent plastiquement, avec des techniques et des supports prestigieux et profonds.

Marbre avec inclusion de pierres semi-­‐précieuses, technique des icônes byzantines (tempera) ou utilisation de pigments bruts et rares, projetés sur toiles.

VISION ONIRIQUE LIBRE

Les oeuvres se livrent comme des révélations embrassant des symboles intemporels : ADN de l’univers, végétal, animal, minéral, spirituel, antique, biologique, mytologyque ou algorithmique. Ses créations sont des empreintes cosmo-­‐universelles, des représentations synthétiques de signes, d’attachements partagés et en même temps macro-­‐personnelles. Son expression est transfigurée de visions séquentielles, furtives et évocatoires, parcourues de flux d’énergie vibratoires, cryptés et déchiffrables par des états émotionnels, sensuels, intellectuels, intimes ou collectifs. C’est la révélation d’un langage, d’une écriture iconographique non temporalisée. Michel Winninger aspire au droit à la création d’idoles, sans croyance et sans dévotion, à la recherche de béatitude.

*Idéopglyphes : contraction des racines grecques : idéo : idée (concept) et glyphe : gravure, représentation graphique d’un signe typographique. Par références aux idéogrammes, signes graphiques qui représentent le sens d’un mot, et aux pétroglyphes, dans l’art rupestre, dessins

symboliques gravés dans la pierre.